Le numérique est-il un désastre écologique à venir ?

Il y a 2 mois   Web & numérique

La question de savoir si le numérique est un désastre écologique actuel ou à venir suscite de nombreuses préoccupations et débats. L’évolution rapide de la technologie numérique a apporté des avantages indéniables à notre société, mais elle est également accompagnée de préoccupations croissantes quant à son impact sur l’environnement. Surconsommation d‘énergie et de matières premières, fortes émissions de gaz à effet de serre, obsolescence rapide des équipements électroniques… Examinons de plus près les éléments qui alimentent ce débat.

Les outils numériques les plus impactants

Saviez-vous qu’en France, 10% de la consommation électrique annuelle vient des services numériques ? Mais qu’est-ce qui en est à l’origine ?

Les centres de données (data center) sont souvent pointés du doigt pour leur consommation énergétique massive. Ces infrastructures, nécessaires pour stocker et traiter d’énormes quantités de données, demandent en effet une quantité considérable d’électricité. Mais les téléviseurs, smartphones et tablettes ne sont pas en reste.

Selon l’ADEME :

  • Les appareils des utilisateurs (télévisions, ordinateurs, téléphones portables, etc.) représentent 65 à 90% de l’impact environnemental.
  • Les data center entre 4 et 22%.
  • La transmission réseau entre 2 et 14%.

La transition actuelle vers des data centers alimentés par des énergies vertes (l’énergie solaire, éolienne ou hydraulique) est un premier pas vers un numérique plus durable. Les incitations gouvernementales pour les entreprises adoptant des pratiques écoénergétiques peuvent également encourager cette transition.

La fabrication et l’obsolescence des équipements

Le secteur du numérique est responsable d’environ 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Et plus de 78% de l’impact environnemental du numérique sur les émissions de gaz à effet de serre est lié à l’étape de fabrication des équipements électroniques, notamment les smartphones et les ordinateurs.

Pour vous faire une idée, la fabrication d’un ordinateur de 2 kg nécessite la mobilisation de 588 kg de matières premières. Et il générera à lui seul 156 kg de CO2 sur l’ensemble de son cycle de vie.

Un autre argument soulevé est l’obsolescence rapide des appareils électroniques, poussant à une surproduction de déchets électroniques. Ordinateur, imprimante, scanneront en effet une courte durée de vie. La production de déchets liée à l’usage du numérique en France est de 20 millions de tonnes, soit le poids de 2 000 Tour Eiffel.

Vers plus de sobriété numérique

Comment profiter du numérique tout en gardant le contrôle ?

De nombreuses idées voient le jour pour une utilisation raisonnée de la technologie, privilégiant la qualité pour minimiser l’impact environnemental, telles que : 

  • Miser sur l’éco-conception, qui cherche à agir directement sur les sources d’émission de carbone du numérique : les data center, les transmissions réseau et les terminaux en respectant les principes du GHG Protocol (Pertinence, Exhaustivité, Permanence, Transparence et Exactitude).
  • Favoriser la conception modulaire, en valorisant la réparation et le remplacement facile des pièces spécifiques plutôt que de jeter l’ensemble de l’appareil. Aujourd’hui, le numérique représente près de 53,6 millions de tonnes de déchets électroniques (Source : Quanta).
  • Fabriquer en utilisant des matériaux recyclables, pour créer des produits moins préjudiciables à l’environnement.
  • Encourager la réutilisation, le reconditionnement et le recyclage des équipements électroniques en fin de vie.

Le débat sur l’impact environnemental du numérique est complexe, et il est essentiel d’adopter une perspective équilibrée. Si le secteur numérique pose des défis écologiques, il présente également des opportunités pour le changement positif. Les avancées technologiques, la responsabilité des entreprises et la conscientisation individuelle sont des éléments clés pour atténuer les conséquences négatives du numérique sur l’environnement. En fin de compte, le défi consiste à naviguer vers un avenir numérique plus durable, où l’innovation et la préservation de la planète coexistent harmonieusement.

Partager cet article

Comment utiliser le son dans sa communication ?

Le jeudi 11 avril 2024   Communication Web & numérique

Dans un monde où les consommateurs sont constamment sollicités, les entreprises doivent trouver des moyens innovants pour se démarquer et capter l’attention de leur public cible. L’utilisation du son dans la communication est une stratégie efficace pour apporter une nouvelle dimension à votre message et renforcer l’impact de votre marque. Dans cet article, G comme […]

Lire la suite

5 tendances en graphisme pour 2024

Le jeudi 14 mars 2024   Inspiration Web & numérique

Canva, la plateforme emblématique de conception graphique vient de révéler quelles seront, selon elle, les tendances de 2024. Canva propose ici un aperçu éclairé des évolutions à venir, résultant de l’analyse des tendances de recherche et de l’expertise de son équipe de design. Surréalisme, pixellisation, etc. Découvrons les 5 axes majeurs qui façonneront l’univers du […]

Lire la suite

Qu’est-ce que l’accessibilité web ?

Le jeudi 7 décembre 2023   Web & numérique

Ces dernières années, l’accessibilité web émerge comme l’une des pierres angulaires d’une expérience en ligne inclusive et équitable dans le monde du numérique. Pour une agence de communication et de graphisme, comprendre et intégrer les principes de l’accessibilité web revêt une importance capitale pour créer des sites web qui parlent à tous, sans distinction. Dans […]

Lire la suite

Notre expertise pour propulser votre projet !

Racontez-nous votre projet