6 moteurs de recherche alternatifs à Google

Il y a 3 ans   Web & numérique

Agence de communication Tours - moteurs de recherche alternatifs

94% des internautes français utilisent quotidiennement les moteurs de recherche en ligne. Si Google a une écrasante longueur d’avance avec plus de 500 millions de nouvelles requêtes chaque jour, il n’est pas seul sur le créneau. Bing, Baidu, Yahoo se font aussi une part du marché. Mais depuis quelques années, d’autres moteurs de recherche plus écologiques et éthiques ont fait leur apparition. Focus sur six d’entre eux.

3 moteurs de recherche éthiques

Le respect de la vie privée et des données personnelles est de plus en plus au centre des débats sur le net. Des navigateurs web, mais aussi des moteurs de recherche émergent de plus en plus pour participer à cette lutte et préserver vos informations personnelles.

Logo Qwant

1. Qwant

Défini par Emmanuel Macron comme le ”Google français” Qwant s’est fait un nom depuis 2013. Le “moteur de recherche qui respecte votre vie privée” comme l’annonce la baseline ne stocke pas les cookies, ni les infos personnelles. Qwant croise les résultats des autres moteurs et des réseaux sociaux. Il est donc très complet et existe en version junior, pour garantir des recherches responsables adaptées au 6-12 ans (pas d’e-commerce, aucun site violent, etc.).

Logo duckduckgo

2. DuckDuckGo

Comme Qwant, DuckDuckGo ne trace pas les navigations et garantit des recherches en toute confidentialité. Les IP et les informations personnelles ne sont donc pas conservées et les trackeurs sont bloqués par ce “moteur de recherche qui ne vous espionne pas”. Pour fournir les résultats de recherche, il puise les données dans les API des moteurs Wikipédia, Bing ou encore Yahoo. L’outil propose aussi une extension Chrome pour faire des recherches web privées.

Logo Startpage

3. Startpage

Le moteur de recherche Startpage, crée par Ixquick, assure la protection des données personnelles tout en se basant sur les résultats de la SERP Google. Avec son accroche : “Ne soyez pas espionné en ligne”, Startpage assure que les recherches se font en toute confidentialité, sans tracker ni cookies tiers.

3 moteurs de recherche écolo

Depuis quelques années, des moteurs de recherches plus écologiques et solidaires ont également fait leur apparition.

Logo Ecosia

1. Ecosia

Venu d’Allemagne, Ecosia s’engage pour l’environnement en recherchant à réduire la consommation d’énergie des requêtes web et limiter les émissions de CO2. Chaque recherche effectuée via Ecosia permet de participer à la reforestation avec la fondation WWF. Depuis sa création, 71 millions d‘arbres ont été plantés dans 22 pays dans le monde.

Logo Lilo

2. Lilo

Le méta-moteur de recherche français solidaire Lilo permet de financer des projets sociaux et environnementaux. Comment ? En redistribuant depuis 2014 les revenus générés par la publicité : chaque recherche permet de créditer le compte de l’utilisateur en gouttes d’eau. Celles-ci peuvent ensuite être transformées en argent réel pour soutenir un projet associatif ou une ONG. Vous pouvez ainsi sauver des tortues marines avec Sea Sheperd ou encore soutenir l’association Petits Princes qui permet de réaliser les rêves des enfants malades.

Logo Ecogine

3. Ecogine

Comme Lilo, Ecogine (contraction de « Ecological search Engine ») est un moteur de recherche français écologique. Crée par trois étudiants de Polytech’Nantes en 2008, il reverse 10% de ses recettes à des associations solidaires. Le principe est simple : toutes les 1000 recherches, l’utilisateur engrange 2,10 € qu’il peut reverser au projet de son choix. Ecogine s’engage également à compenser les gaz à effet de serre émis lors des recherches pour limiter son impact sur l’environnement.

Faire une requête en ligne et avoir un résultat pertinent ne semble donc plus être la seule préoccupation des internautes en quête de réponse. D’autres moteurs sortent des sentiers battus par le géant américain, en proposant des solutions collaboratives (Quora) ou en clustering via un partitionnement des données (Yippy).

À l’agence de communication G comme une idée, nous sommes persuadés que le web nous réserve encore de belles surprises pour avoir un impact positif sur notre société et notre environnement.

Partager cet article

Comment utiliser le son dans sa communication ?

Le jeudi 11 avril 2024   Communication Web & numérique

Dans un monde où les consommateurs sont constamment sollicités, les entreprises doivent trouver des moyens innovants pour se démarquer et capter l’attention de leur public cible. L’utilisation du son dans la communication est une stratégie efficace pour apporter une nouvelle dimension à votre message et renforcer l’impact de votre marque. Dans cet article, G comme […]

Lire la suite

5 tendances en graphisme pour 2024

Le jeudi 14 mars 2024   Inspiration Web & numérique

Canva, la plateforme emblématique de conception graphique vient de révéler quelles seront, selon elle, les tendances de 2024. Canva propose ici un aperçu éclairé des évolutions à venir, résultant de l’analyse des tendances de recherche et de l’expertise de son équipe de design. Surréalisme, pixellisation, etc. Découvrons les 5 axes majeurs qui façonneront l’univers du […]

Lire la suite

Le numérique est-il un désastre écologique à venir ?

Le jeudi 29 février 2024   Web & numérique

La question de savoir si le numérique est un désastre écologique actuel ou à venir suscite de nombreuses préoccupations et débats. L’évolution rapide de la technologie numérique a apporté des avantages indéniables à notre société, mais elle est également accompagnée de préoccupations croissantes quant à son impact sur l’environnement. Surconsommation d‘énergie et de matières premières, […]

Lire la suite

Besoin d'un devis pour la création de votre site internet ?

Racontez-nous votre projet