Comment optimiser l’accessibilité d’un site web ?

Il y a 4 semaines   Web & numérique

Agence de communication - accessibilité site internet

Comment rendre ses contenus et services web accessibles à tous les utilisateurs ? En France, près de 20% de la population souffre d’un handicap, qu’il soit moteur, visuel ou auditif. Travailler votre accessibilité dès la création de votre site web permet d’offrir à chacun un accès à votre marque, vos contenus ou vos produits. Dans cet article, faisons le point sur les qualités d’un site accessible pour tous et voyons ensemble quelques recommandations pour optimiser le design de votre site.

L’accessibilité d’un site web

« Le pouvoir du web est dans son universalité. L’accès pour tous, indépendamment du handicap, est un aspect essentiel. » Tim Berners-Lee (inventeur du Web et directeur du World Wide Web Consortium).

L’accessibilité en réponse au handicap

Pour que votre site web soit accessible pour tous, il doit être développé correctement et techniquement accessible pour les personnes en situation de handicap :

  • visuel (daltonisme, cécité, rétinopathie) utilisant des lecteurs d’écran pour naviguer en ligne ;
  • physique (mobilité réduite) pouvant les empêcher d’utiliser une souris ou un clavier classique utilisant les focus pour interagir avec l’écran ;
  • auditif  (personnes sourdes ou malentendantes) ;
  • cognitif (troubles de l’attention, la mémoire, la réflexion).

Les 4 principes d’accessibilité d’un site

En France, suite au passage de la loi du 11 février 2015 pour « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées », deux référentiels ont vu le jour : le Référentiel Général d’Accessibilité des Administrations et AccessiWeb. Ils ont permis d’instaurer quatre grands principes pour l’accessibilité des contenus web :

  1. Perceptible : tous les utilisateurs doivent accéder aux informations.
  2. Utilisable : les éléments actifs du site doivent être facilement utilisables (boutons, liens, navigation).
  3. Compréhensible : les utilisateurs doivent pouvoir comprendre l’intégralité du site
  4. Robuste : le site doit être compatible avec les technologies d’assistance.

Comment améliorer l’accessibilité d’un site via son graphisme ?

7 conseils pour améliorer l’accessibilité de votre design

Le graphisme, la conception et l’ergonomie d’un site ont donc toute leur importance pour aider à l’accessibilité des informations.

1.   Être cohérent dans votre design

Misez sur une configuration identique pour chaque page, pour aider à la navigation via les programmes d’accessibilité. Cela implique de mettre le menu toujours au même endroit, d’utiliser des icônes semblables, des boutons visibles…

2.   Rendre les éléments de vos pages détectables

Aidez les lecteurs d’écran à bien détecter les éléments de navigation tels que les niveaux de titres, les tableaux, les formulaires… C’est une étape indispensable, car ce sont eux qui permettent aux utilisateurs d’interagir avec votre contenu.

3.   Jouer sur la taille des typos

Privilégiez les polices sans empattements (sans serif) type Helvetica ou Arial. Elles sont plus lisibles par les logiciels que les autres. Ces caractères bâton sont notamment plus faciles à lire pour les personnes dyslexiques. Mettez également en gras les contenus importants, et n’hésitez pas à mettre votre texte en grosses lettres (16 px par exemple pour les titres).

 4.   Travailler sur les couleurs

Les couleurs sont en effet porteuses d’informations et permettent de faire ressortir visuellement des éléments. Pensez à jouer sur le contraste des couleurs pour une meilleure lisibilité (notamment pour les daltoniens). Surtout, utilisez une couleur de police très différente de la couleur de fond de votre page.

 5.   Renseigner les “alt” tags

Ces alternatives textuelles sont en fait des courtes descriptions que vous renseignez pour les images lors de leur publication. La plupart des internautes de les voient pas, mais les lecteurs d’écran peuvent les lire et donnent de précieuses indications sur les images et le contexte. D’où l’importance de bien décrire les photos ou les visuels utilisés. Bon point pour l’accessibilité, c’en est également un pour le référencement : une astuce pour augmenter votre trafic à ne pas oublier !

6.   Sous-titrer les vidéos

85% des vidéos sur Facebook sont regardées sans le son (Digiday). Aussi, sous-titrer une vidéo est de plus en plus courant, mais c’est aussi un point essentiel pour l’accessibilité de vos contenus aux personnes sourdes ou malentendantes.

7.   Ralentir les slides

Si vous utilisez des carrousels ou des sliders, veillez à ce que l’utilisateur puisse mettre en pause de défilement pour pouvoir lire les informations qu’il contient. Et si ce n’est pas possible, choisissez une vitesse de défilement des images lente.

Besoin d’accompagnement ?

Aujourd’hui, de nombreux sites pourraient optimiser l’expérience de navigation pour les personnes en situation de handicap. Néanmoins, en travaillant de manière conjointe l’éditorial, le graphisme et la technique, il est déjà possible de gagner en clarté et accessibilité. N’hésitez pas à nous consulter : nous vous conseillerons au mieux !

Partager cet article

WordPress : 5 attaques de sécurité courantes

Le mardi 18 mai 2021   Web & numérique

Que ce soit pour des sites professionnels ou des blogs, WordPress est le CMS le plus utilisé sur internet (35%). C’est aussi l’une des cibles préférées des hackers qui attaquent régulièrement le système, ses extensions et ses thèmes. Quelles sont les attaques de sécurité WP les plus récurrentes ? Comment se protéger ? Essayons d’en […]

Lire la suite

Pourquoi faire un brief créatif pour un graphiste ?

Le mardi 18 mai 2021   Print Web & numérique

Quand vous vous lancez dans un nouveau projet web ou print nécessitant l’intervention d’une agence de communication ou d’un graphiste, il est nécessaire de créer un brief créatif. Véritable cahier des charges pour poser les bases d’une stratégie de communication solide, le brief permet de cadrer efficacement votre projet créatif en vous positionnant : votre […]

Lire la suite

6 moteurs de recherche alternatifs à Google

Le mardi 20 avril 2021   Web & numérique

94% des internautes français utilisent quotidiennement les moteurs de recherche en ligne. Si Google a une écrasante longueur d’avance avec plus de 500 millions de nouvelles requêtes chaque jour, il n’est pas seul sur le créneau. Bing, Baidu, Yahoo se font aussi une part du marché. Mais depuis quelques années, d’autres moteurs de recherche plus […]

Lire la suite

Racontez-nous votre projet

Praesent quis, neque. nunc odio nec sit