5 étapes pour une mise en page professionnelle

Il y a 2 ans   Print

Introduction

L’esthétique d’une mise en page est importante, mais savez-vous comment la réaliser ?

Quel que soit le contenu de votre document, que vous ayez des titres accrocheurs et de belles images ne fait pas tout. Un lecteur se fait une idée globale : il vous juge sur la mise en valeur ainsi que la qualité de votre document. Y a-t-il beaucoup de texte ? Votre page est-elle assez lisible ? Notre agence de communication G comme une idée vous donne tous les conseils pour créer une mise en page professionnelle efficace et produire des documents agréables à lire.

Qu’est-ce qu’une mise en page ?

La mise en page est l’agencement de caractères, photographies et autres éléments graphiques sur un document (formes, couleurs, schémas, illustrations, etc.). Le but est de faciliter la compréhension des informations, pour faire passer un message convaincant et efficace auprès de l’audience cible.

La mise en page concerne tous types de documents en format print papier ou numérique : plaquette commerciale, flyer, emailing, infographie, carte de visite, dépliant 3 volets, brochure, etc.

Dans une agence de communication, elle est confiée à un créatif professionnel (graphiste, webdesigner, etc.) qui s’inspire de la charte graphique pour mettre en page tous les éléments présents sur le support travaillé.

Pourquoi avoir une bonne mise en page professionnelle ?

Travailler votre mise en page a de nombreux atouts. Cela permet de :

  • Faciliter la compréhension des informations.
  • Renforcer votre image de marque.
  • Améliorer votre audience.
  • Augmenter vos ventes.
  • Engager votre clientèle.
  • Améliorer l’expérience client.
  • Contribuer à la mémorisation des idées clés.
  • Susciter l’envie d’en découvrir davantage sur la marque ou le service.

Pour ce faire, vous devez définir les objectifs de votre texte, en fonction du public visé, hiérarchiser vos informations et structurer votre document. Voyons cela plus en détails.

Les 5 étapes pour une mise en page professionnelle efficace

Comment réaliser un document graphique efficace ? En respectant les bases de la création d’une composition en graphisme. Voici quelques astuces qui vous aideront à réaliser une mise en page réussie.

1ʳᵉ étape : créer un chemin de fer 

Le chemin de fer est une sorte de maquette qui permet de visualiser de manière schématique le contenu page à page d’un document. Il se réalise soit en version papier, soit sur un logiciel de mise en page tel que InDesign, Scribus, Word, Microsoft Publisher, etc.

Cette étape facilite le travail lors de la création de catalogues, de magazines, de rapports d’activité, dès lors que le document concerné contient plusieurs pages. Le chemin de fer permet de structurer le contenu et de visualiser le rythme du document. Pour avoir une vision d’ensemble réaliste, utilisez des titres, des rectangles symbolisant des textes, des images ainsi que des numéros de page. Une fois le chemin de fer validé, il est plus aisé de commencer à travailler la réalisation du document et à placer chaque élément à sa juste place.

Exemple de chemin de fer réalisé par l'agence G comme une idée à Tours

2ᵉ étape : s’appuyer sur une grille de mise en page

Pour aider à la compréhension du contenu des pages, il est conseillé d’utiliser une grille de construction pour la mise en page. Elle permet de structurer le format avec des colonnes, des gouttières (espace entre chaque colonne) et des marges. Elle permet ainsi d’organiser le contenu et apporte de la lisibilité. Ces grilles servent à aligner les éléments dans des zones proportionnelles entre elles qui assurent un confort de lecture.

Pour une mise en page de supports comprenant plusieurs pages (un magazine, un catalogue, une brochure, un dossier de presse, etc.), s’appuyer sur une grille de mise en page simplifie la réalisation du document et sert à uniformiser les différentes pages, tout en créant des variations pour donner du rythme.

Exemple de grille de construction réalisée par l'agence G comme une idée à Tours

3ᵉ étape : créer des récurrences dans la construction du document

Tout en structurant votre document, n’oubliez pas de rester cohérent avec votre image de marque et votre charte graphique. Cela permet de conserver une vraie cohérence entre vos différents supports (logo, site web, autres outils de communication) et dans la diffusion de votre message. La régularité se construit au niveau de la mise en page, mais également dans le choix et le respect :

  • des couleurs, idéalement 3 maximum ;
  • de la typographie, qui se limite généralement à 2 polices de caractères.

Ces récurrences doivent être appliquées sur toute la longueur du document. Inconsciemment, le regard va chercher dans votre mise en page les alignements. Il est donc important de renforcer des lignes invisibles en laissant volontairement des espaces vides pour créer des respirations dans le document et mieux faire ressortir certains éléments.

 

4ᵉ étape :  faciliter la lecture du document

Maintenant que la mise en page de votre document est équilibrée, il est temps de choisir vos niveaux de titre (taille, graisse…). Et savez-vous qu’un titre écrit en minuscule est plus esthétique et plus facilement lu par le public ? Gardez en tête que votre titre doit être court : il est ainsi conseillé d’éviter l’utilisation de ponctuations.

De façon à mettre en valeur les autres parties du texte, on utilise basiquement deux types d’attributs de caractère, soit : le gras et l’italique. Le gras est très souvent utilisé pour les titres ou mettre des mots clés en valeur. Contrairement à l’italique appliqué sur les citations, les légendes, les mots étrangers… Cependant, les graphistes utilisent des collections de police de caractères qui ont beaucoup de déclinaisons. Par exemple des polices allant de l’ultra-light à black. 

Afin que votre contenu soit agréable à lire, nous vous recommandons de justifier votre texte. Les deux alignements les plus couramment appliqués sont l’alignement en drapeau à gauche et l’alignement justifié. Les listes à puces contribuent également à rendre un texte plus lisible.

5ᵉ étape : sélectionner des images de qualité

Pour créer une mise en page professionnelle, pensez à utiliser des photos de qualité, libres de droits, gratuites ou issues de banques de données d’images payantes. Afin de mettre en valeur un contenu, vous pouvez opter pour l’utilisation d’une image à fonds perdus. Toutefois, le choix et les tailles de vos images ont un rôle important dans une belle mise en page : assurez-vous qu’elles fonctionnent entre elles et forment un ensemble harmonieux avec le texte associé. Et voici quelques idées de banques d’images : Pixabay, Freepik et Unsplash. Puis vous pouvez aussi lire notre article « Pourquoi faire appel à un photographe pro pour la conception de votre catalogue ».

Conclusion 

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour réaliser une bonne mise en page professionnelle. Optez pour un style épuré, des éléments justifiés et bien ordonnés et aidez-vous d’un chemin de fer et d’une grille de construction pour aboutir un document agréable à l’œil et à la lecture !

Partager cet article

Comment choisir son papier pour son support print ?

Le jeudi 28 mars 2024   Print

Choisir le bon papier pour un support print est une étape cruciale dans le processus de communication visuelle. Que ce soit pour des brochures, des dépliants, des cartes de visite ou tout autre support imprimé, le type de papier sélectionné a un impact significatif sur la perception globale de votre message. Dans cet article, G […]

Lire la suite

5 principes de design à suivre

Le mercredi 19 juillet 2023   Print Web & numérique

Dans le domaine de la communication et du graphisme, la conception visuelle joue un rôle crucial dans la création d’un impact créatif fort et mémorable. Les principes de design sont les fondations sur lesquelles repose toute création graphique réussie. Dans cet article, nous explorerons les principes de design clés qui vous aideront à créer des […]

Lire la suite

L’importance des espaces blancs en design graphique

Le mardi 12 avril 2022   Print

En matière de design, les espaces blancs, également appelés « espaces vides » ou « espaces négatifs » sont indispensables. Non seulement ils créent des respirations bienvenues dans la lecture, mais ils mettent en valeur les autres éléments d’une composition. Quels sont les différentes sortes d’espaces blancs ? Pourquoi sont-ils importants dans une mise en page ? On vous dit […]

Lire la suite

Notre expertise pour propulser votre projet !

Racontez-nous votre projet